Le dieu « Site Web ».

Le dieu Combien de nouveaux entrepreneurs n’ont pas placé toute leur confiances et leurs économies dans la création d’un magnifique site internet dédié à leur entreprise?

Ils sont légions à avoir cru au mirage du web et aux beaux discours de toutes ses nouvelles sociétés désireuses de leur créer rapidement LEUR site internet en promettant des gains rapides, de l’argent facile, des ventes en progression de 2 chiffres par mois!

Parlons aussi de ces centaines de milliers d’euros versés à ces petites sociétés du web, parfois peu scrupuleuses et incompétentes, qui se sont envolées avec leurs économies en laissant en friches des sites internet mal référencés et inappropriés à des entreprises flouées au bord de la faillite.

Je discutais ce matin avec un entrepreneur, spécialisé dans la fabrication artisanale de vêtements en tissus BIO (IZAË – Page Facebook). Isabelle me confiait avoir acheté un site à une de ces jeunes entreprises, un site à l’essai, qui aujourd’hui n’est même plus référencé et laissé à l’abandon. Son plus grand malheur est d’avoir fait confiance à des « professionnels » du référencement avec qui elle aurait signé un contrat à l’année pour 1000 euros par mois.

Résultat: ces « professionnels » répondent aux abonnés absents et le résultat n’est pas au rendez-vous.

Bien entendu, toutes les sociétés de création de site web ne sont pas à mettre dans le même « panier ». Citons par exemple cette excellent société de création de sites web, Liliwak, qui propose des sites web sur mesure, à des prix défiant toute concurrence et dont la qualité de travail et de service est exemplaire.

Alors, quelle alternative? Isabelle me confiait qu’elle s’est offert un kit complet de stand de marché! Eh oui! Un stand de marché! Elle expose ses produits tous les jeudis d’été à St Cast le Guildo et là, surprise, elle obtient bien plus de résultat que par son site internet! Le retour aux classiques ça a vraiment du bon!

Dans la même veine, un artisan de Dinan, spécialisé dans la fabrication et la vente d’articles en cuir, m’a expliqué que sa petite entreprise s’accommode très bien de l’absence de site web. En effet, situé rue du Jerzual, une rue très réputée et fréquentée par des touristes du monde entier, son affaire est florissante. Il perd moins de temps à vendre directement à ses clients qu’à emballer chaque article, faire la queue à la poste pour les expédier. Avec le plaisir du relationnel et la chaleur du sourire!

Parce que c’est ça aussi, la vente directe, sans passer par le web, c’est avoir le plaisir d’offrir à son client une chaleureuse poignée de main et une tasse de café avec! ( J’aime le café! hihi!)

Frédéric Verrier

Les commentaires sont fermés.